Colloque international : Concession française et Shanghai à l’époque moderne (法租界与近代上海)

Les 27 et 28 mai 2014 s’est tenu à Shanghai le colloque international intitulé « Concession française et Shanghai à l’époque moderne » (法租界与近代上海), organisé conjointement par le département d’histoire de l’Institut des Sciences sociales de Shanghai et l’IAO de Lyon.

会议海报

Je n’ai malheureusement pas pu me rendre à Shanghai où s’est déroulé le colloque mais grâce à l’organisation de mes camarades restés à l’IAO (Jiang Jie et Liu Zhe), nous avons pu y participer à distance en enregistrant nos interventions qui ont ensuite été projetées à Shanghai et ont donné lieu à des questions via Skype. En voici la spectaculaire introduction…

Version française :

Version chinoise :

ou

Je suis intervenue sur le sujet suivant : Les extensions territoriales des concessions françaises de Shanghai et de Tianjin : analyse comparée ou connectée de leurs processus et procédés (1861-1937), en chinois : 上海法租界与天津法租界的扩张 : 用连接或比较方法来分析它们的过程及方式 (1861-1937).

J’ai conçu cette intervention comme une étape importante de mon doctorat car le sujet traité s’inscrit pleinement dans les thématiques qui seront développées dans ma thèse. Présenter une première ébauche de ce travail représentait donc une étape essentielle pour la validation et l’affinement des pistes de réflexion encore en cours de maturation.

Le thème du colloque portant sur la concession française et la ville de Shanghai, il m’a semblé opportun de s’attarder plutôt sur les concessions françaises à travers l’analyse comparée ou connectée des processus d’extension des établissements de Shanghai et de Tianjin. Cela m’a permis d’introduire mes recherches sur Tianjin tout en les mettant en perspective avec celles menées parallèlement sur Shanghai.


En voici le résumé :

Les trajectoires des concessions françaises de Shanghai et Tianjin, respectivement établies le 6 avril 1849 et le 29 mai 1861, s’inscrivent dans toute l’histoire du système concessionnaire puisqu’elles sont parmi les derniers établissements rétrocédés entre 1943 et 1946.

Emblématiques de la présence française en Chine et de ses ambitions, ces deux concessions ont cherché à s’étendre à plusieurs reprises. Leurs différentes expériences, réussies ou contrariées, représentent des cas d’étude révélateurs des caractéristiques de l’expansion spatiale et de ses multiples implications, tant du point de vue des relations internationales que du contexte intérieur chinois. Elles mettent au jour notamment la difficile posture gouvernementale chinoise et sa faiblesse continue face aux revendications étrangères que le changement de régime en 1912 ne parvient pas à infléchir. Elles constituent enfin un prisme d’analyse privilégié de l’évolution de la conscience nationaliste et de ses manifestations au sein d’une partie de la société urbaine en Chine.

Partant de la première extension de la Concession française de Shanghai en 1861, cette étude se poursuit jusqu’aux arrangements officieux conclus par les Français en 1936-37 pour le rattachement définitif du quartier de Laoxikai à leur concession de Tianjin qui marque la dernière tentative de cette nature.

L’objectif de cette intervention consiste à tenter d’éclairer la compréhension du phénomène d’extension territoriale à la lumière des trajectoires de ces deux entités comparables et représentatives des modalités de l’expansion spatiale, de ses réussites et de ses obstacles. Cette mise en perspective invite également à réfléchir sur la méthode et l’approche adoptées en s’interrogeant sur les limites de l’histoire comparée et sur la potentielle complémentarité offerte par la perspective d’une analyse « connectée ».

Mots-clés : Concession française de Shanghai, Concession française de Tianjin, Extension territoriale, Histoire comparée, Histoire connectée.


Et la version en chinois :

摘要:

分别建立于1849年4月6日和1861年5月29日的上海法租界与天津法租界构成了中国租界历史的重要部分。尤其因为它们是在1943年于1946年间最后归还中国的租界区,因此就更具代表意义。

作为法国势力在中国的象征与标志,这两个租界多次寻求扩张。它们成功或失败的经验,无论从中国政治还是从国际关系的角度来看,都是研究空间扩张及其过程中多种势力博弈的绝佳个案。这些经验毫无保留地将中国政府在遭遇外国列强的无理要求时所面临的困境与无能暴露出来。这些经验还折射出民族主义在中国城市内部的萌发与演变。

本研究以上海法租界于1861年第一次扩张为出发点,以1936-37年天津法租界将老西开地区纳入其范围所构成的最后一次扩张为终点。

这一研究的目的在于通过展现这两个类似的、具有代表性的机构的历史,来试图理解租界扩展现象中,所反映出来的空间拓展模式以及它们的成功经验与遭遇的障碍。这一研究同时还试图从方法论和研究观点的视角出发,对历史研究中比较研究法的不足用“连接”分析法做出互补。

关键字:上海法租界    天津法租界    领土扩展    比较的历史    连接的历史


Le PPT de ma présentation reproduit ci-dessous offre quelques détails supplémentaires sur la structure et les grandes lignes développées ainsi que sur les cartes ayant servi à montrer les progressions territoriales des deux concessions :


Voici enfin le lien vers la vidéo de ma présentation.


Fleur Chabaille-Wang (王钰花)

Docteur en histoire (Université Lyon 2, Institut d’Asie orientale) et ATER en histoire moderne-contemporaine et langue chinoises à l'INALCO. Mes recherches portent sur l'expansionnisme territorial, le maintien de l'ordre et l'évolution du nationalisme chinois dans les concessions étrangères de Tianjin, Shanghai et Hankou, ainsi que sur la valorisation de fonds photographiques et filmiques sous forme de récits visuels historiques.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *